Vœux de la municipalité 2020

Le vendredi 17 janvier 2020, la municipalité de Bernay-Neuvy-en-Champagne présentait ses vœux à la population. A cette occasion 140 personne s’étaient déplacées à la salle d’activités Pierre Moreau.

Introduction par Maurice HAMELIN

Vœux de la municipalité Bernay-Neuvy-en-Champagne

Allocution du Maire, Vincent HULOT

Maurice HAMELIN introduisait la soirée dans une courte allocution pour remercier les administrés du soutien obtenu au cours des cinq année où il occupa le siège de Maire de Neuvy. Après s’être félicité de la bonne marche de la fusion des communes de Bernay et Neuvy, Il termina ses propos en précisant qu’il ne se représentait pas pour les élections municipales 2020.

C’est ensuite le Maire, Vincent HULOT, qui repris le micro pour adresser ses vœux chaleureux au nom de l’équipe municipal et en son nom propre. Voici une synthèse de son intervention:

Le mot du maire

    En abordant l’année 2020 nous venons de tourner la dernière page d’une mandature de 6 années particulièrement dense en réalisations. Je saisis cette occasion pour vous présenter au nom de l’équipe municipale et en mon nom, mes vœux les plus sincères de santé, de bonheur, de réussite et d’épanouissement personnel, pour vous et l’ensemble de vos proches.

L’histoire s’écrit au quotidien sans que nous en prenions  toujours la pleine mesure. Avec la création de notre nouvelle commune de Bernay-Neuvy-en-Champagne, nous avons vécu un moment historique pour notre territoire. 2019 sera désormais associé à tout jamais à cette formidable aventure que nous avons écrit ensemble. C’est avec courage que nous avons fait le choix audacieux de cette fusion regroupant ainsi  une population municipale de 862 habitants. Ce choix nous permet désormais de vivre dans une commune plus forte, plus  dynamique et plus agréable pour tous. Cette fusion, c’est d’abord la vôtre, vous qui avez adhérés à ce projet en nous faisant  pleinement confiance. C’est également celle des membres des deux conseils municipaux qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour œuvrer ensemble. Il n’est pas toujours aisé de se retrouver aussi nombreux autour d’une table: les échanges sont plus difficiles et les décisions moins évidentes à prendre. Je remercie chacun d’entre eux de leur engagement et de l’effort déployé pour avoir conduit au mieux les destinés de notre commune. Je tiens par la même occasion à mettre à l’honneur nos adjoints pour leur formidable implication quotidienne dans leur domaine de compétence. Permettez-moi de souligner toute l’estime et le respect qui sont les miens pour Maurice Hamelin, homme d’engagement, de probité, d’honneur et de responsabilité. Il aura marqué grandement son mandat de maire en conduisant à son terme nombre de réalisations importantes et essentielles. Je tiens  également à saluer le travail exceptionnel de nos agents communaux. Sans leur pleine adhésion, rien n’aurait été possible. La somme de travail  a été très importante et il leur a fallu s’adapter à la nouvelle organisation tout en  apprenant à travailler ensemble. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

Des réalisations importantes ont été conduites tout au long de ces six années: La mise en accessibilité des lieux publics, le renforcement des mesures de sécurité à l’école de Bernay, la création de l’assainissement collectif à Neuvy, l’agrandissement de la salle d’activités Pierre Moreau, l’ouverture de boucles de randonnées pédestres, l’aménagement et la sécurisation de nos cœurs de bourg, la construction d’un entrepôt dans la zone artisanale,  la pérennité des commerces de  proximité … et maints autres travaux moins visibles, mais tout aussi importants.

Le prochain conseil municipal qui sera élu à l’issue des élections des 15 et 22 mars, comptera alors dix-neuf membres. Il aura la charge de poursuivre le travail commencé et bien sûr d’entrevoir et de préparer l’avenir. Parmi les  dossiers qu’il aura à traiter, nous pouvons citer notamment le maintien de nos écoles primaires face à une baisse de la démographie, le maintien des services publics avec des dotations menacées, l’agrandissement de la zone artisanale, la viabilisation de terrains constructibles et enfin l’aménagement de voies sécurisées propices à la détente. Le pari engagé sur l’avenir demandera aux élus de demain un investissement sans faille et ce , dans un contexte d’une politique nationale qui tend à négliger  la ruralité.

La vie de notre commune ne repose pas uniquement sur la bonne volonté de son maire et de son conseil municipal, mais avec également  les forces associatives et économiques de son territoire. Que cette nouvelle année permette la réussite et le développement des entreprises petites et grandes de notre commune, avec une pensée particulière pour nos artisans et nos exploitants agricoles.

Dans le climat actuel parfois morose,  Il nous faut plus que jamais être unis, engagés et volontaires afin de  poursuivre  les efforts  dans la sérénité et l’apaisement . C’est à ce prix que nous réussirons « le bien vivre ensemble ». Je sais pouvoir compter sur vous tous et je vous en remercie chaleureusement.

Pour l’heure, en ce début d’année, je tiens à m’associer chaleureusement à tous ceux et celles d’entre vous qui traversent une période difficile. Je pense particulièrement aux personnes âgées isolées ou malades, mais aussi à ceux, jeunes et moins jeunes, qui s’inquiètent pour leur avenir.

Je vous renouvelle mes vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année 2020.

Vincent HULOT.

Pour les vœux 2020, le choix a été fait de mettre à l’honneur des jeunes entrepreneurs qui ont fait le choix de s’ installer sur notre commune en 2019. Un temps de parole  la parole a été donné à chacun pour se présenter:

  • Bernard CHEVE et Thiphaine SOUCHET. Nouveaux boulangers depuis août 2019.
  • Sébastien ESCAT et Sophie LEPLU, Pension de Chevaux à l’écurie du Tilleul et Photographe.
  • Delphine GAILLARD. Pension pour chiens, la Maison Canine et Féline 
  • Margaux REVEL. Pension de chevaux, écurie du Manoir,
  • Laurent HAMELIN. Maraichage et cultures de légumes bio, les jardins de Souvré.

Bernard et Tiphaine CHEVÉ ont repris la boulangerie du village en août 2019.

Sébastien ESCAT et Sophie LEPLU, l’écurie du Tilleul

Nouvelle propriétaire de la Pension canine, Delphine GAILLARD

Écurie du Manoir, Margaux REVEL.

Laurent HAMELIN,  Les Jardins de Souvré.

 

Association AFN UNC de Bernay-Neuvy

Lors d’une Assemblée Extraordinaire, les sections AFN-UNC-Soldats de France de Bernay et de Neuvy ont décidé de fusionner le mercredi 15 janvier 2020, en une seule et même association.

En présence du Maire Vincent HULOT et du Président Départemental des anciens combattants, la nouvelle association AFN-UNC-Soldats de France de Bernay-Neuvy, a élue pour Président Monsieur François SISINNO.

Vice-président: Claude LEBOUCHER; Secrétaire: Teddy BOURRELIER; Trésorier: Paul MEZIERE; et 2 Membres: Marcel LEFEUVRE et Jean-Marie ROUILLARD.

Les nouveaux membres du Conseil d’Administration

 

samedi 22 juin 2019, Cérémonie en l’honneur du sergent Archie ATKINS

Le 22 juin 2019, au cours d’une cérémonie qui a rassemblé plus de 200 personnes, la municipalité de Bernay-Neuvy-en-Champagne a honoré la mémoire du Sergent Archie Atkins, mort sur le territoire de notre commune le 7 août 1944. Les habitants de Souvré ont tenu à s’investir dans la préparation  de cet événement dont le souvenir a traversé les générations et pendant plusieurs semaines, la petite place du carrefour a connu une animation aussi inhabituelle que conviviale

Au matin du jour J,  les bonnes volontés étaient nombreuses au rendez-vous pour les derniers préparatifs : sièges, sono, parking, vin d’honneur, dernières consignes… Tout était en place avec en prime un  soleil radieux  et une légère brise  pour faire flotter les drapeaux.

Carton de remerciement cérémonie Archie ATKINS

L’après midi, bien avant l’heure dite, les premiers participants sont arrivés : invités, élus, témoins de l’époque, habitants de la commune et des environs, ils étaient nombreux à vouloir s’associer à cet hommage. Après l’arrivée de Madame la Sous-préfète, accueillie par les autorités communales,  la cérémonie pouvait commencer, placée sous la houlette du Commandant Pillet de la Légion Étrangère, habitant de notre commune.

Notre manifestation a pu revêtir un éclat particulier grâce à la participation de l’harmonie Ste Cécile de Neuvy, des enfants de la classe de CM de Mme Renouard, d’une délégation de l’association WW2 Mayenne, représentant la 90ème division d’infanterie américaine et d’une délégation du 51st  Higland Division Spirit. Outre nos couleurs et la bannière étoilée, une douzaine de drapeaux et bannières entouraient le panneau commémoratif, représentant plusieurs sections locales d’anciens combattants, la 90ème division d’infanterie, l’association des anciens combattants franco-américains, le SOE section France-réseau Buckmaster et le 51st HDS.

Avec Madame la Sous-préfète de Mamers, Marie-Pervenche Plazza,  plusieurs personnalités ont honoré notre manifestation de leur présence : Le commandant Oudard, représentant le délégué militaire départemental; Monsieur Yves Suard, président départemental de l’UNC-AFN;  l’adjudant Luais, commandant la brigade de gendarmerie de Conlie; Monsieur le sénateur De Nicolay, Monsieur Amiard, conseiller Régional, Monsieur Métenier, président de la communauté de communes 4CPS, Monsieur Jean Jacques Caffiéri, délégué départemental de l’association des anciens combattants franco-américains représentant Madame Rodgers, présidente nationale; De nombreux maires et élus de notre canton et de la communauté de communes avaient fait le déplacement, ainsi que le Père Julien Sossou, curé du regroupement paroissial Conlie-Bernay-St Symphorien.

Après les allocutions de Vincent Hulot ouvrant la cérémonie, de Maurice Hamelin, décrivant le contexte de l’événement, de Sylviane Sisinno qui a effectué les recherches, présentant  Archie Atkins, son parcours et l’unité à laquelle il appartenait, de Mme la Sous-préfète sur le sens d’une telle commémoration, les enfants de l’école entonnèrent, en anglais, le chant du film « Le jour le plus long » puis le panneau commémoratif était dévoilé et fleuri par les personnalités et les sections locales d’anciens combattants au son d’ « Amazing Grace » joué à la cornemuse par le 51st HD Spirit. L’harmonie Ste Cécile interpréta la sonnerie aux morts dans sa version américaine ainsi que la Marseillaise et l’hymne américain. L’hymne européen joué également à la cornemuse clôtura la cérémonie suivi de l’aubade de l’harmonie pendant la dislocation.

 

« Sylviane SISINNO pendant son intervention aura fait passer beaucoup d’émotion en évoquant le résultat de ses recherches »

Au cours du vin d’honneur servi à la salle Pierre Moreau, les nombreuses personnes présentes purent découvrir une  exposition de documents originaux présentant Archie Atkins, son parcours et sa famille, parmi lesquels sa dernière lettre inachevée, retrouvée un an après son décès, des poèmes écrits par son épouse, restée toute sa vie inconsolable, et des documents liés au retour de sa dépouille aux USA en 1948.

Depuis l’inauguration de ce lieu, de nombreuses personnes s’arrêtent sur la place de Souvré, sans doute intriguées par la présence de ces deux drapeaux flottant en haut de leur mât, et prennent connaissance du récit de l’événement. 75 ans après les faits,  Archie Atkins a enfin trouvé sa place dans notre histoire locale et, chaque 7 août, vers 18 h 30,  nous pourrons désormais honorer sa mémoire et celle de ceux qui ont libéré notre petit coin de France… pour ne pas oublier !

Le 7 août prochain à 18h30 sur la place de Souvré, la section locale des anciens combattant UNC-AFN procédera au dépôt d’une gerbe en mémoire du sergent Archie ATKINS.

Le maire Vincent Hulot, avec les soldats de Mayenne WW2

 » Les membres de Mayenne WW2 portant à l’épaulette l’emblème de la 90ème Division d’Infanterie américaine ( Un T et un O pour « Texas Oklahoma » ) qui délivra Bernay-Neuvy-en-Champagne. Au calot, l’emblème du 357ème Régiment dont la devise « Semper Alerta » (Toujours en alerte). »

Conférence sur l’identification et le parcours du sergent Archie ATKINS, abattu à Souvré le 7 août 1944.

En préalable à la cérémonie d’hommage prévue le 22 juin, Sylviane Sisinno a proposé de présenter, sous forme d’un diaporama,  les informations et documents qu’elle a recueillis au cours de sa recherche sur le soldat américain tombé à Souvré en août 1944. Cette présentation s’est déroulée le vendredi 14 juin à  la salle Pierre Moreau.

 » Quand j’avais l’occasion d’en parler, je sentais beaucoup d’intérêt de la part des personnes, quel que soit leur âge « , précise Sylviane SISINNO, qui aura travaillé dix ans sur ce sujet.  » J’ai donc assez tôt pensé à la façon de partager tout cela avec ceux que cela pouvait intéresser. Environ 80 personnes se sont déplacées ce soir là et, pour moi, cela a été une grande satisfaction. D’autant plus qu’après environ 2 heures de présentation, personne ne semblait avoir « décroché » « . Au cours de ce diaporama, on a pu découvrir comment ce soldat avait finalement été identifié parmi une  quinzaine de noms possibles ; quel était son environnement familial ; comment s’étaient déroulés son entrainement dans un des camps situé au Texas puis son transfert vers l’Angleterre ; quel avait été son  parcours jusqu’à Souvré depuis son débarquement à Utah Beach ; comment avait été géré le décès et l’information de sa famille (cimetière provisoire de St James dans la manche puis retour du corps aux USA en 1948). Certains documents personnels ont  été communiqués par  sa famille, d’autres proviennent des archives de l’armée américaine auprès de qui il a été possible de se procurer le « dossier individuel de décès des personnels » (Individual personnal deceased file).  Certaines personnes qui n’ont pas pu assister à cette présentation souhaiteraient une deuxième séance qui pourrait avoir lieu un après midi.  » Etant donné que le suspens sur l’identité de notre soldat n’existe plus, je pourrais mettre davantage l’accent sur ce qu’a vécu le régiment après être passé à Souvré. »

Cette soirée aura permis de découvrir, à partir d’un cas particulier, des aspects parfois méconnus de ce conflit et de donner encore plus de sens à la cérémonie du 22 juin.

Commémoration du centième anniversaire de l’armistice de la Grande Guerre

Pour commémorer le centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, la commune de Bernay-en-Champagne a tenu à marquer cet événement en y associant les élus et habitant de Neuvy-en-Champagne, ainsi que quelques partenaires privilégiés.

Étaient présents autour de la population et des élus municipaux, l’Adjudant LUAIS de la brigade de gendarmerie de Conlie, le lieutenant PILLET appartenant au corps de la Légion Etrangère, une partie des pompiers de la caserne de Saint-Symphorien, les représentants des Anciens Combattants, les enfants de la classe de CM2 de Madame RENOUARD, et les musiciens de l’Harmonie Sainte Cécile.

Parti à 11h45 de la place de la mairie, le cortège accompagné de l’Harmonie Sainte Cécile a emprunté la route du Mans, pour se rendre au monument aux morts situé dans le cimetière. Malgré la grosse averse tombée le matin même, c’est sous une petite pluie fine que s’est déroulée la manifestation, sans pour cela la perturber.

Vincent HULOT, maire. de Bernay-Neuvy-en-Champagne le 11 novembre 2018, commémoration du centième anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre

Bernay-Neuvy-en-Champagne le 11 novembre 2018, commémoration du centième anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre

 

Bernay-Neuvy-en-Champagne le 11 novembre 2018, commémoration du centième anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre

Vincent HULOT, maire. de Bernay-Neuvy-en-Champagne le 11 novembre 2018, commémoration du centième anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre

Dans son discours, Monsieur le Maire a tout d’abord rappelé  que si « la guerre s’était terminée par la victoire, elle avait néanmoins le goût amer des défaites, puisque près de 1 400 000 soldats français y laissèrent la vie, sans oublier  les 3 600 000 soldats traumatisés, blessés, mutilés ou  gazés ». Il a ensuite  invité à ne pas tomber dans les errances du passé, celles qui donnent l’illusion de croire que le conflit armé reste l’unique solution qui puisse résoudre les difficultés rencontrés entre les peuples. Monsieur le Maire a enfin fait appel à rester lucide et à toujours défendre cette liberté qui nous est si chère à tous.

Après la levée des drapeaux  réalisée par des enfants, le rappel des soldats de nos deux communes morts pour la France et le dépôt d’œillets blancs, trois gerbes furent déposées devant le monument. Ces fleurs furent déposées avec la participation des enfants, par l’adjudant de gendarmerie LUAIS, Monsieur le Maire et un membre des Anciens Combattants.

Un poème de Guillaume APPOLINAIRE fut ensuite récité par les élèves de la classe de CM2 de Neuvy qui entonnèrent peu après deux chants, dont l’émouvant « né en 17 à Leidenstadt » de Jean-Jacques GOLDMAN.

Plus d’une centaine de personnes se trouvèrent à la cantine pour partager le vin d’honneur et les brioches offertes pour l’occasion par la municipalité. Monsieur Claude LEBOUCHER , Président des Anciens Combattants, a manifesté à cette occasion, sa grande satisfaction d’avoir fêté cette commémoration avec de nombreux enfants et une population mobilisés pour l’occasion.

Repas des Aînés de la commune du 18 mars 2018

Dimanche 18 mars 2017, la municipalité de Bernay-en-Champagne avait donné rendez-vous aux personnes de la commune âgées de 65 ans et +, pour le traditionnel repas des aînés de la commune.

Cette manifestation aura rassemblé 54 personnes : 35 aînés de la commune ainsi que 19 conseillers municipaux et conjoints. C’est tous les ans que la commune offre ce repas, aux habitants de + de 65 ans en signe de remerciements, de respect, mais aussi d’amitié, pour passer un moment partagé de chaleur humaine. Comme à chaque fois la bonne ambiance était au rendez-vous, avec en fin de repas la joie de chanter quelques refrains connus.

La municipalité à mise à l’honneur  à cette occasion  les deux femmes et l’homme les plus âgés de l’assemblée. A savoir, Marie-Louise COLLET, née le 30 octobre 1919 à Rouez-en-Champagne, et Yvonne CHEVREUX, née à la ferme de Bordigné à Bernay-en-Champagne le 5 septembre 1921. Ils se sont toutes les deux prêtées aimablement à une photo de groupe remplie d’émotion.

Yvonne CHEVREUX (à gauche )née en 1921 et Marie-Louise COLLET (à droite) née en 1919.

MANIFESTATION CONTRE LA FERMETURE DES CLASSES : une mobilisation réussie

Réunis devant la préfecture de la Sarthe, parents d’élèves, enseignants et élus municipaux étaient mobilisés samedi 31 mars 2018  pour manifester contre la fermeture de classes dans le département. Une mobilisation qui a rencontré un certain succès. Une délégation était reçue ce samedi midi à la préfecture.

« On n’est pas des sardines ! » ou encore « s’en donner les moyens sans attendre demain ». Que ce soit au micro ou sur les drapeaux, les slogans ne manquaient pas ce samedi matin, lors de la manifestation contre la fermeture de classes dans les écoles rurales sarthoises.

Les élus du RPI de la Champagne en tête de cortège

Un peu plus d’une centaine selon la police, 250 selon les organisateurs, élus, parents d’élèves et enseignants ont déambulé entre 10 h 30 et 11 h 15, depuis la place Aristide-Briand jusqu’à la place des Comtes du Maine en passant par la place de la République et la rue Claude-Blondeau. Le message : « Avoir des moyens supplémentaires pour notre département qui subit des fermetures considérables. Il faut dénoncer l’incurie des moyens », lâche Julien Cristofoli co-secrétaire du SNUIPP-FSU, Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles, organisateur de la mobilisation.

Les maires de Gréez-sur-Roc, Cures, La Guierche, d’Allonnes Dominique Dhumeaux, président de l’association des maires ruraux de la Sarthe et maire de Fercé-sur-Sarthe, faisaient notamment partie de la douzaine de maires présents.

Une délégation de parents d’élèves, d’enseignants et de maires amenée par Dominique Chaperon, secrétaite départemental de la FSU, était reçue à la préfecture par le directeur académique sarthois Jean-Marc Milville ce midi.

Maires ruraux, enseignants et parents d’élèves étaient rassemblés devant la préfecture en fin de matinée.

 

1 2 3 5