Portes Ouvertes à l’école publique

Des portes ouvertes qui ont accueilli beaucoup d'enfants et de parents enchantés ! -
Des portes ouvertes qui ont accueilli beaucoup d’enfants et de parents enchantés ! –

Suite à la décision de l’Inspection Académique de placer les écoles du Regroupement Pédagogique Intercommunal de la Champagne (RPI entre Bernay, Neuvy et Ruillé-en-Champagne) en « comptage pour fermeture », les enseignants, élus locaux et parents d’élèves ont décidé de se mobiliser.

Une matinée portes ouvertes a été organisée pour la première fois sur l’école de Bernay-en-Champagne. Elle a permis aux parents de découvrir les classes, les enseignants et le fonctionnement du RPI mais aussi la cantine et le potager. Une initiative fort appréciée, qui s’est déroulée en présence d’élus locaux et des parents d’élèves.

 

Un succès certain a été rencontré pour cette première ! Claude Greslé, directrice du cycle 1 dispensé sur Bernay et Hélène Bardet, directrice du cycle 2 dispensé sur Ruillé, ont déjà enregistré des inscriptions. « Beaucoup de parents se sont déplacés en l’espace de 2 h, nous avons eu une belle fréquentation » expliquent-elles.

L’émulation et la cohésion entre les parents, l’équipe enseignante du groupe et les élus étaient palpables et les personnes interrogées l’ont ressentie. « Ce n’est pas parce que nous sommes en RPI que nous sommes isolés. Au contraire, la cantine est un vrai lieu de rassemblement et tous les mois, un projet commun est réalisé entre les écoles », racontent les directrices.

Le RPI au sein d’un projet novateur et unique en Sarthe

Dès le mois de juin débutera la mise en place progressive d’un espace numérique entre 14 écoles pilotes de la Sarthe toutes liées au collège de Conlie. E-primo, c’est son nom. Il s’agit d’un véritable réseau social sécurisé avec un accès pour chaque élève et ses parents. Il permettra la mise en ligne des programmes et des activités mais offrira aussi à chacun la possibilité d’échanger en réseau en toute sécurité. E-primo existe depuis 6 ans au niveau de l’académie, mais c’est le premier engagement à cette échelle. Appuyé sur le dynamisme et les méthodes de travail déjà existantes des enseignants des 14 écoles, le projet est rendu possible grâce à la volonté des élus des communes du territoire.

Une Mobilisation payante

Entre le succès des portes ouvertes et l’arrivée du projet E-primo, Vincent Hulot et Maurice Hamelin, maires des communes de Bernay-en-Champagne et Neuvy-en-Champagne, sont plus que jamais solidaires des parents et de l’équipe enseignante pour le maintien des classes actuelles. Des rencontres sont prévues avec l’inspection académique mais d’ores et déjà, il semble que le « bras de fer » engagé soit en faveur du RPI qui devrait conserver ses 5 classes pour la prochaine rentrée scolaire.

Pour tout renseignement, contactez les représentants des parents d’élèves: Nathalie Martin olinatom@club-internet.fr ou Nicolas Bayart au 06 30 50 20 07 et par mail nbayart@hotmail.com.

Vœux de la mairie 2017

Vœux de la Mairie 2017

C’est environ 90 personnes qui étaient présents aux traditionnels vœux de la mairie du vendredi 13 janvier 2017, à la cantine de Bernay-en-Champagne.

Vœux du maire 2017 .

Vœux du maire 2017 .

Le maire, Vincent HULOT, a commencé ses propos en remerciant les administrés de s’être déplacés  si nombreux comme ils le font chaque année, à la même période.

« Par delà les réalisations encourageantes conduites sur notre commune, 2016 aura été marqué comme étant une année difficile à vivre par bon nombre de nos concitoyens. 

En tout premier lieu, je souhaite m’associer aux difficultés que rencontre le monde agricole fortement frappé par la crise conjoncturelle et les conditions météorologiques qui ont été particulièrement défavorables.

2016, C’est également la longue liste des attentats débutés en 2015, avec notamment les tragédies de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray en juillet, et qui ont douloureusement frappé notre pays tout entier.

C’est enfin l’extension de la guerre en Syrie avec son cortège d’horreurs et dont les répercussions peuvent malheureusement inquiéter la sécurité de l’Europe.

Les migrants affluent toujours et se pressent à nos portes, créant un climat de malaise profond et d’impuissance à trouver des réponses appropriées.

Enfin, l’horizon d’une relance économique nationale tarde toujours à se manifester et ce, malgré les bons chiffres du chômage que l’on veut bien nous annoncer sans pour autant faire état de résultats probants.

C’est dans ce climat particulier que notre pays va s’engager dans  une période d’élections présidentielles (le 23 avril et le 7 mai) puis législatives en juin prochain. Vous serez alors amenés, comme tous les français, à choisir celui ou celle qui devra conduire les destinées de notre pays. Ce qu’il nous faudra préserver absolument, c’est l’esprit de concorde et d’unité nationale qui a toujours prévalu dans notre pays.

Gageons que ce même esprit demeure au sein de notre territoire. C’est heureusement le cas dans notre commune et je vous en félicite, car il n’y a rien de moins évident que ce qui peut apparaître comme allant de soi. Aussi, permettez-moi ce soir de remercier chaleureusement l’implication de tous les membres du conseil municipal et de nos deux adjoints-au-maire, Francis COTEREAU et Murielle SERIZAY, qui donnent le meilleur d’eux-mêmes au service de la cause commune. Je souhaite également mettre en avant le personnel communal qui en leur quotidien conduisent à bien la mission qui est la leur.

Enfin je désire, si vous me le permettez, d’honorer la mémoire des sept Bernois qui nous ont quittés en 2016 et qui auront tous à leur manière, œuvrés  pour notre commune. Marie FERARD qui nous a quitté en janvier 2016, Gisèle COCHELIN en février, Lucette TELLIER et Thérèse GRUDÉ en mai, Bernadette DUBOIS en août – Emile LEMOINE en septembre et enfin Jean-Marie CHARLOT en novembre dernier.

Sans minimiser pour autant l’engagement des uns vis-à-vis des autres qui ont tant apporté à notre village, la municipalité que je représente, se doit de manifester sa reconnaissance à Bernadette DUBOIS, puisqu’elle siégea  pendant deux mandats au conseil municipal, dont le dernier de 1983 à 1989, en tant que 2ème Adjointe-au-maire.

A ce titre, j’en profite pour saluer chacun d’entre vous, qui, à la place et aux responsabilités qu’il assume, contribue à sa mesure au bien vivre dans notre commune. Je pense notamment à tous ceux qui s’engagent au sein d’une association sur notre commune. Mais aussi à tous ceux qui conduisent une activité commerciale, une entreprise artisanale ou une entreprise plus conséquente. J’en profite à ce sujet, pour saluer un couple présent dans la salle: Jean-Yves et Fabienne LEGUY, qui viennent de céder leur affaire. Arrivés tout jeune en septembre 1979 comme électricien-plombier-Chauffagiste sur la commune, vous aurez fait toute votre carrière à Bernay-en-Champagne. Je souhaitais vous féliciter pour cela et vous souhaiter au nom de tous, une belle et longue retraite. »

Le maire a invité monsieur Olivier Le GOUIC  , successeur de Jean-Yves LEGUY, à prendre la parole pour se présenter à la population.

Jean-Yves et Fabienne LEGUY ont été mis à l'honneur.

Jean-Yves et Fabienne LEGUY ont été mis à l’honneur.

Monsieur Olivier LE GOUIC, s'est présenté à la population.

Monsieur Olivier LE GOUIC, s’est présenté à la population

 

 

Vincent HULOT a repris la parole pour faire le point des réalisations communales 2016:

« L’année 2016 s’est achevée  et son bilan est encourageant pour permettre d’envisager sereinement l’avenir qui nous tend les bras. Elle aura vu l’aménagement du cœur de notre bourg permettant entre autre de pérenniser nos commerces et la mise en conformité des bâtiments communaux: L’église, l’agence postale et les locaux du café/bar/restaurant/épicerie, qui sont désormais aux normes requises et accessibles. Montant total des travaux, 130 000 €TTC (78 825,42€ + 50 706,54€), nous retoucherons la TVA  et un montant de subvention estimé à 51 000€ (40 000€ du fond de concours de la 4CPS et 11 000€ des amendes de police). Reste à charge de la commune, environ 60 500€ (c’est à dire à peine  la moitié avec 46%).

L’aire de repos, près du pont, peut désormais avec ses nouveaux aménagements, offrir un espace agréable de détente en bord de Vègre.

L’acquisition de terrains et des échanges  fonciers judicieux, ont permis de poursuivre la création des 2 boucles pédestres; elles sont désormais bien avancées.

Enfin, avec la construction d’un entrepôt sécurisé dans la zone artisanale nous pouvons depuis le 1er janvier disposer de 288 m² de stockage. La moitié de cette surface, grâce à une convention de mise à disposition à titre onéreux, permettra au Comité des Fêtes et d’animation Culturelle de la commune de pouvoir stocker ses équipements. La partie restante servira bien sûr pour entreposer le matériel communal. Sur le montant total des travaux, c’est à dire 55 000 €TTC, nous retoucherons la TVA, un montant de subvention de 15 000€ et un montant de loyer sur 10 ans de 14 500€. Reste finalement  à charge de la commune, environ 40% (21 500€). »

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Les Bernois s’étaient déplacés nombreux pour l’occasion.

Ensuite ses propos se sont ensuite attardés sur les réalisations 2017:

« L’année 2017 qui commence, sera l’année du début de la nouvelle intercommunalité, qui porte le nom de 4CPS (Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé). Si nous en connaissons ses contours géographiques (25 communes pour 19 000 habitants), sa composition (32 membres), son Président (Joël METENIER) et son siège social (Pôle intercommunal de Conlie), tout le reste est à définir ou presque. Autant dire, bien du travail et des compromis à négocier âprement, pour continuer à offrir le niveau de service attendu tout en veillant à maitriser absolument la pression fiscale.

Autre domaine préoccupant, la mise en place du PLUI (Plan local d’urbanisme Intercommunal) qui sera long et coûteux, alors que nous venions tout juste d’achever notre PLU communal.

2017, verra la fin des travaux de mise en accessibilité, avec notamment la rénovation complète des toilettes publiques totalement insalubres et inadaptées.

Si le budget nous le permet, nous essaierons de créer dans le cimetière un espace pour y implanter un columbarium en espace pour cavurnes et un « jardin du souvenir », qui sont des équipements de plus en plus demandés aujourd’hui.

De plus, nous saisirons toutes les opportunités qui se présenteront à nous pour pouvoir, si la chance nous sourit, poursuivre et pourquoi pas, terminer les 2 boucles de randonnées déjà dessinées.

Enfin, nous procéderons à un ensemble de petits travaux d’entretiens qui permettront comme par le passé, de maintenir en l’état le patrimoine communal.

Vous aurez tout loisir de découvrir ces aspects plus profondément dans le bulletin communal qui vous sera distribué dans les jours qui viennent.

Cependant, le grand rendez-vous de l’année 2017, demeure sans conteste l’organisation du Comice de la Champagne Conlinoise, des 1er, 2 et 3 septembre au domaine de Bordigné à Bernay-en-Champagne. »

La Présidente de l’Amicale du Comice de Bernay 2017, Marinella LEPLU, a été invitée à  prendre la parole. Puis ce fut le tour de Christian DOUET directeur de la MFR de Bernay et Vice Président de l’Amicale du Comice de Bernay 2017.

Marinella LEPLU, présidente de L'amicale du Comice.

Marinella LEPLU, présidente de L’amicale du Comice

Ce qui a fait dire en conclusion à Vincent HULOT:

« Quand je vous écoute je ne puis m’empêcher de penser à cette phrase d’Antoine de Saint-Exupéry, qui disait – « Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas des hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose. Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de ces hommes et de ces femmes le désir de la mer. »

Et bien, Ce désir de construire un même bateau pour prendre la mer à tous les Bernois, vous êtes en train de le faire naitre et je vous en félicite.

Avec ce comice, je suis convaincu que nous sommes invités à participer à une formidable aventure à « vivre ensemble », je veux dire tout mon enthousiasme et ma foi dans la réussite de ce beau projet. Encore merci pour la spontanéité de  l’engagement des 18 personnes qui ont accepté d’être membre de l’Association de l’amicale du Comice et à sa Présidente, Marinella LEPLU. Ils ne manqueront pas, j’en suis certain, d’être épaulés par vous tous qui s’engageront à leurs côtés. Je formule les vœux que cette année de Comice montre une nouvelle fois notre désir de vivre et de réussir ensemble. Pour ma part, je suis intimement convaincu dans notre capacité à  relever dignement ce challenge pour organiser une fête mémorable.

Pour l’heure, en ce début d’année, permettez-moi de vous adresser personnellement mes vœux les plus sincères et chaleureux, pour chacun de vous et votre famille. Sachez que tout le conseil municipal et moi-même, œuvrons, le mieux que nous le pouvons, au service de la collectivité. Que 2017 soit source de mieux être et nous encourage à poursuivre le désir de favoriser l’unité et la solidarité. »  

Vœux de la mairie de Bernay-en-Champagne 2017

Vœux de la mairie de Bernay-en-Champagne 2017

                                           

Repas des aînés de la commune

Dimanche 28 février se déroulait le traditionnel repas des aînés ruraux offert par la municipalité. 66 personnes étaient présentes à cette manifestation à laquelle s’était joint pour son plus grand plaisir le conseil municipal. Vincent HULOT, le maire, n’a pas manqué de souligner la satisfaction qui était la sienne de se retrouver entouré par les membres du conseil municipal pour ce traditionnel rendez-vous: «  Vous nos aînés qui avez ouverts la voie, vous êtes à bien des égards des exemples à suivre,  une référence que nous essayons bien modestement de suivre et à ce titre, la municipalité est heureuse de vous offrir ce moment de convivialité partagée. » 

Bernay, repas des aînés ruraux 2016Bernay, repas des aînés ruraux 2016

Dans son intervention, le maire aura eu une pensée chaleureuse pour les personnes malades ou trop âgées pour être présentes pour ce repas, à l’instar de Bernadette DUBOIS, 94 ans, en maison de retraite depuis peu. Il évoqua également toutes nos chers disparus depuis 1 an: Gisèle COCHELIN, Marie FERARD, Auguste COTEREAU (longtemps doyen des hommes de Bernay) et Norbert brasseur qui fut entre 1965 et 1989 maire de la Commune de Bernay-en-Champagne.

Il n’aura pas manqué de remercier Pierrette LESUEUR, gérante du Relais de la Champagne, pour l’excellent repas confectionné ce jour. Il aura pris le temps de présenter un à un les 6 jeunes de la commune qui ont bien voulu faire le service du repas.

L’après-midi s’est terminée par la traditionnelle photo réunissant les doyens de la commune. Tout le monde s’est séparé satisfait de la journée passée ensemble.

Rendez-vous a été donné pour l’an prochain.

Bernay, Vincent HULOT repas des aînés ruraux 2016

Bernay, Vincent HULOT au repas des aînés ruraux 2016

Vœux de la mairie, vendredi 15 janvier 2016

 

le maire,  Vincent HULOT.

le maire, Vincent HULOT.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

LE MOT DU MAIRE, Vincent HULOT.

La France, au cours de l’année 2015 a été marquée par les attentats de janvier et récemment du 13 novembre, par les déplacements de populations qui migrent vers l’Europe pour fuir la violence de leurs pays, mais également par une prise de conscience des conséquences dramatiques du changement climatique. Si nos gouvernants ont su réunir à Paris 195 pays pour la cop21 en parvenant à établir un front commun au réchauffement planétaire, ils sont toutefois bien désemparés à trouver une réponse politique qui puisse endiguer la violence et toutes les formes d’extrémismes qui ont touché durement notre pays tout entier. Se greffe sur tout cela un chômage gangrénant dont la courbe ne parvient pas à s’inverser et ce, malgré les efforts déployés. S’ajoutent également une dégradation du pouvoir d’achat pour les plus démunis, une fragilité de la bonne santé de notre économie, de notre agriculture et de nos entreprises en général, comme une disparition progressive des services publics, notamment en matière de santé.

Tout cela est source d’inquiétude pour nos concitoyens, et c’est sans doute cette inquiétude qui s’est traduite dans l’expression de votes aux dernières élections régionales. Les réformes territoriales en cours, élaborées précipitamment et insuffisamment expliquées, ne peuvent pas à elles seules, espérer apporter les réponses attendues par notre société. Notre commune n’échappe pas à ces préoccupations, mais nous avons sans doute la chance de pouvoir compter sur la solidarité, le dévouement et le dynamisme de notre territoire qui demeure encore à dimension humaine, fort de son assise sociale, de son ouverture aux autres, comme de son accueil aux familles nouvelles ou aux jeunes générations.

C’est cette chance qu’il nous faut entretenir et promouvoir. C’est en tout cas l’objectif que se fixe la municipalité conduite par un conseil municipal dont je veux saluer la disponibilité, le dévouement et l’état d’esprit exemplaire. Je me dois à nouveau de souligner spécialement le concours précieux de nos deux adjoints, Francis COTEREAU et Murielle SERIZAY, qui sont quotidiennement mobilisés au service de nos concitoyens.

S’ajoute à l’action de la municipalité, la richesse de nos associations et tout particulièrement, sans pour cela minimiser les autres, celle du Comité des Fêtes et des Aînés Ruraux. Y contribue également la dynamique de nos entreprises et de nos artisans commerçants, dont notre commune a la chance d’être richement dotée. Je me dois aussi de saluer le travail exemplaire de nos agents communaux qui, dans leurs domaines respectifs, participent efficacement à la bonne conduite et la prise en charge des services de la commune. Qu’ils en soient, les uns et les autres, chaleureusement remerciés.

Au cours de cette année passée, nous nous sommes bien évidemment attachés à mener à bien les affaires courantes et les travaux d’entretien nécessaires à la voirie et aux bâtiments communaux. Nous avons été à l’origine des panneaux signalétiques du bourg pour indiquer les activités locales, ainsi que de la construction d’un bâtiment périscolaire sur le terrain de l’école. L’année 2015, aura aussi connu le démarrage des travaux d’aménagement de l’aire de repos qui borde la Vègre, près du pont. Nous avons également arrêté le PLU (plan Local d’Urbanisme) qui sera adopté, nous l’espérons, pour l’été prochain.

Les projets annoncés pour 2016 permettront de finaliser l’aménagement de l’aire de repos, mais aussi de pouvoir poursuivre l’élaboration des 2 boucles de circuits pédestres. Le projet essentiel consistera à mettre en conformité avec la loi les bâtiments communaux recevant du public (ERP), en réalisant leur mise en accessibilité. Il faut permettre en effet, à toute personne sans distinction, de pouvoir avoir accès aisément à tous nos lieux publics.

La réforme territoriale imposée par l’état (loi NOTRé), continue son chemin: Rappelons que 2014 aura été l’année où Conlie aura perdu son statut de Chef-lieu de canton au bénéfice de Loué. Cependant, ce regroupement essentiellement administratif aura eu  que très peu d’impact sur la vie quotidienne des habitants. Par contre, l’année qui arrive doit donner, selon la loi, naissance à de nouvelles intercommunalités de minimum 15 000 habitants. Notre Communauté de Communes (4C) n’échappe pas à cette obligation imposée puisqu’elle ne fait actuellement, que 11 000 habitants. Le schéma directeur proposé actuellement par la Préfecture de la Sarthe envisage une fusion entre Conlie et Sillé-le-Guillaume. Telle que la loi le prescrit aujourd’hui, la nouvelle intercommunalité devra être en place et opérationnelle pour le 1er janvier 2017. J’espère que les communes seront suffisamment écoutées pour maintenir la pérennité et la qualité des services aujourd’hui proposées par la 4C, tout en étant dans la capacité d’absorber les nouvelles compétences obligatoires; le tout, sans engendrer des augmentations des niveaux d’imposition, qui sont déjà très lourds à supporter.

Pour se préparer aux évolutions qui se dessinent, sans doute nous ne pourrons  pas faire l’économie d’une réflexion de regroupement de moyens avec nos communes voisines,  pour non seulement nous organiser ensemble pour plus d’efficience, mais également pour faire entendre notre voix dans la future organisation territoriale.

Pour l’heure, en ce début d’année, je tiens à vous adresser personnellement mes vœux les plus sincères et chaleureux, pour chacun de vous et votre famille. Permettez-moi d’avoir une pensée toute particulière pour ceux d’entre vous qui traversez  une période ou une situation difficile à vivre, vécue parfois dans une profonde inquiétude. Je pense qu’il nous faut tous ensemble et plus que jamais, nous sentir concernés, unis et solidaires. C’est la meilleure réponse que l’on puisse apporter afin d’espérer maintenir un avenir prometteur à notre territoire et conforter la cohésion sociale au sein de notre commune. Sachez que tout le conseil municipal et moi-même, œuvrons dans ce sens pour le « bien vivre à Bernay-en-Champagne ».

Pour vous et tous les vôtres, je renouvelle mes vœux chaleureux et sincères, en vous souhaitant à tous une Bonne et Heureuse Année.

                                                                                           Vincent HULOT.                                              

                                                                                                                                                             Voeux du 15-01 0201