Vœux de la mairie, vendredi 15 janvier 2016

 

le maire,  Vincent HULOT.

le maire, Vincent HULOT.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

LE MOT DU MAIRE, Vincent HULOT.

La France, au cours de l’année 2015 a été marquée par les attentats de janvier et récemment du 13 novembre, par les déplacements de populations qui migrent vers l’Europe pour fuir la violence de leurs pays, mais également par une prise de conscience des conséquences dramatiques du changement climatique. Si nos gouvernants ont su réunir à Paris 195 pays pour la cop21 en parvenant à établir un front commun au réchauffement planétaire, ils sont toutefois bien désemparés à trouver une réponse politique qui puisse endiguer la violence et toutes les formes d’extrémismes qui ont touché durement notre pays tout entier. Se greffe sur tout cela un chômage gangrénant dont la courbe ne parvient pas à s’inverser et ce, malgré les efforts déployés. S’ajoutent également une dégradation du pouvoir d’achat pour les plus démunis, une fragilité de la bonne santé de notre économie, de notre agriculture et de nos entreprises en général, comme une disparition progressive des services publics, notamment en matière de santé.

Tout cela est source d’inquiétude pour nos concitoyens, et c’est sans doute cette inquiétude qui s’est traduite dans l’expression de votes aux dernières élections régionales. Les réformes territoriales en cours, élaborées précipitamment et insuffisamment expliquées, ne peuvent pas à elles seules, espérer apporter les réponses attendues par notre société. Notre commune n’échappe pas à ces préoccupations, mais nous avons sans doute la chance de pouvoir compter sur la solidarité, le dévouement et le dynamisme de notre territoire qui demeure encore à dimension humaine, fort de son assise sociale, de son ouverture aux autres, comme de son accueil aux familles nouvelles ou aux jeunes générations.

C’est cette chance qu’il nous faut entretenir et promouvoir. C’est en tout cas l’objectif que se fixe la municipalité conduite par un conseil municipal dont je veux saluer la disponibilité, le dévouement et l’état d’esprit exemplaire. Je me dois à nouveau de souligner spécialement le concours précieux de nos deux adjoints, Francis COTEREAU et Murielle SERIZAY, qui sont quotidiennement mobilisés au service de nos concitoyens.

S’ajoute à l’action de la municipalité, la richesse de nos associations et tout particulièrement, sans pour cela minimiser les autres, celle du Comité des Fêtes et des Aînés Ruraux. Y contribue également la dynamique de nos entreprises et de nos artisans commerçants, dont notre commune a la chance d’être richement dotée. Je me dois aussi de saluer le travail exemplaire de nos agents communaux qui, dans leurs domaines respectifs, participent efficacement à la bonne conduite et la prise en charge des services de la commune. Qu’ils en soient, les uns et les autres, chaleureusement remerciés.

Au cours de cette année passée, nous nous sommes bien évidemment attachés à mener à bien les affaires courantes et les travaux d’entretien nécessaires à la voirie et aux bâtiments communaux. Nous avons été à l’origine des panneaux signalétiques du bourg pour indiquer les activités locales, ainsi que de la construction d’un bâtiment périscolaire sur le terrain de l’école. L’année 2015, aura aussi connu le démarrage des travaux d’aménagement de l’aire de repos qui borde la Vègre, près du pont. Nous avons également arrêté le PLU (plan Local d’Urbanisme) qui sera adopté, nous l’espérons, pour l’été prochain.

Les projets annoncés pour 2016 permettront de finaliser l’aménagement de l’aire de repos, mais aussi de pouvoir poursuivre l’élaboration des 2 boucles de circuits pédestres. Le projet essentiel consistera à mettre en conformité avec la loi les bâtiments communaux recevant du public (ERP), en réalisant leur mise en accessibilité. Il faut permettre en effet, à toute personne sans distinction, de pouvoir avoir accès aisément à tous nos lieux publics.

La réforme territoriale imposée par l’état (loi NOTRé), continue son chemin: Rappelons que 2014 aura été l’année où Conlie aura perdu son statut de Chef-lieu de canton au bénéfice de Loué. Cependant, ce regroupement essentiellement administratif aura eu  que très peu d’impact sur la vie quotidienne des habitants. Par contre, l’année qui arrive doit donner, selon la loi, naissance à de nouvelles intercommunalités de minimum 15 000 habitants. Notre Communauté de Communes (4C) n’échappe pas à cette obligation imposée puisqu’elle ne fait actuellement, que 11 000 habitants. Le schéma directeur proposé actuellement par la Préfecture de la Sarthe envisage une fusion entre Conlie et Sillé-le-Guillaume. Telle que la loi le prescrit aujourd’hui, la nouvelle intercommunalité devra être en place et opérationnelle pour le 1er janvier 2017. J’espère que les communes seront suffisamment écoutées pour maintenir la pérennité et la qualité des services aujourd’hui proposées par la 4C, tout en étant dans la capacité d’absorber les nouvelles compétences obligatoires; le tout, sans engendrer des augmentations des niveaux d’imposition, qui sont déjà très lourds à supporter.

Pour se préparer aux évolutions qui se dessinent, sans doute nous ne pourrons  pas faire l’économie d’une réflexion de regroupement de moyens avec nos communes voisines,  pour non seulement nous organiser ensemble pour plus d’efficience, mais également pour faire entendre notre voix dans la future organisation territoriale.

Pour l’heure, en ce début d’année, je tiens à vous adresser personnellement mes vœux les plus sincères et chaleureux, pour chacun de vous et votre famille. Permettez-moi d’avoir une pensée toute particulière pour ceux d’entre vous qui traversez  une période ou une situation difficile à vivre, vécue parfois dans une profonde inquiétude. Je pense qu’il nous faut tous ensemble et plus que jamais, nous sentir concernés, unis et solidaires. C’est la meilleure réponse que l’on puisse apporter afin d’espérer maintenir un avenir prometteur à notre territoire et conforter la cohésion sociale au sein de notre commune. Sachez que tout le conseil municipal et moi-même, œuvrons dans ce sens pour le « bien vivre à Bernay-en-Champagne ».

Pour vous et tous les vôtres, je renouvelle mes vœux chaleureux et sincères, en vous souhaitant à tous une Bonne et Heureuse Année.

                                                                                           Vincent HULOT.                                              

                                                                                                                                                             Voeux du 15-01 0201