samedi 22 juin 2019, Cérémonie en l’honneur du sergent Archie ATKINS

Le 22 juin 2019, au cours d’une cérémonie qui a rassemblé plus de 200 personnes, la municipalité de Bernay-Neuvy-en-Champagne a honoré la mémoire du Sergent Archie Atkins, mort sur le territoire de notre commune le 7 août 1944. Les habitants de Souvré ont tenu à s’investir dans la préparation  de cet événement dont le souvenir a traversé les générations et pendant plusieurs semaines, la petite place du carrefour a connu une animation aussi inhabituelle que conviviale

Au matin du jour J,  les bonnes volontés étaient nombreuses au rendez-vous pour les derniers préparatifs : sièges, sono, parking, vin d’honneur, dernières consignes… Tout était en place avec en prime un  soleil radieux  et une légère brise  pour faire flotter les drapeaux.

Carton de remerciement cérémonie Archie ATKINS

L’après midi, bien avant l’heure dite, les premiers participants sont arrivés : invités, élus, témoins de l’époque, habitants de la commune et des environs, ils étaient nombreux à vouloir s’associer à cet hommage. Après l’arrivée de Madame la Sous-préfète, accueillie par les autorités communales,  la cérémonie pouvait commencer, placée sous la houlette du Commandant Pillet de la Légion Étrangère, habitant de notre commune.

Notre manifestation a pu revêtir un éclat particulier grâce à la participation de l’harmonie Ste Cécile de Neuvy, des enfants de la classe de CM de Mme Renouard, d’une délégation de l’association WW2 Mayenne, représentant la 90ème division d’infanterie américaine et d’une délégation du 51st  Higland Division Spirit. Outre nos couleurs et la bannière étoilée, une douzaine de drapeaux et bannières entouraient le panneau commémoratif, représentant plusieurs sections locales d’anciens combattants, la 90ème division d’infanterie, l’association des anciens combattants franco-américains, le SOE section France-réseau Buckmaster et le 51st HDS.

Avec Madame la Sous-préfète de Mamers, Marie-Pervenche Plazza,  plusieurs personnalités ont honoré notre manifestation de leur présence : Le commandant Oudard, représentant le délégué militaire départemental; Monsieur Yves Suard, président départemental de l’UNC-AFN;  l’adjudant Luais, commandant la brigade de gendarmerie de Conlie; Monsieur le sénateur De Nicolay, Monsieur Amiard, conseiller Régional, Monsieur Métenier, président de la communauté de communes 4CPS, Monsieur Jean Jacques Caffiéri, délégué départemental de l’association des anciens combattants franco-américains représentant Madame Rodgers, présidente nationale; De nombreux maires et élus de notre canton et de la communauté de communes avaient fait le déplacement, ainsi que le Père Julien Sossou, curé du regroupement paroissial Conlie-Bernay-St Symphorien.

Après les allocutions de Vincent Hulot ouvrant la cérémonie, de Maurice Hamelin, décrivant le contexte de l’événement, de Sylviane Sisinno qui a effectué les recherches, présentant  Archie Atkins, son parcours et l’unité à laquelle il appartenait, de Mme la Sous-préfète sur le sens d’une telle commémoration, les enfants de l’école entonnèrent, en anglais, le chant du film « Le jour le plus long » puis le panneau commémoratif était dévoilé et fleuri par les personnalités et les sections locales d’anciens combattants au son d’ « Amazing Grace » joué à la cornemuse par le 51st HD Spirit. L’harmonie Ste Cécile interpréta la sonnerie aux morts dans sa version américaine ainsi que la Marseillaise et l’hymne américain. L’hymne européen joué également à la cornemuse clôtura la cérémonie suivi de l’aubade de l’harmonie pendant la dislocation.

 

« Sylviane SISINNO pendant son intervention aura fait passer beaucoup d’émotion en évoquant le résultat de ses recherches »

Au cours du vin d’honneur servi à la salle Pierre Moreau, les nombreuses personnes présentes purent découvrir une  exposition de documents originaux présentant Archie Atkins, son parcours et sa famille, parmi lesquels sa dernière lettre inachevée, retrouvée un an après son décès, des poèmes écrits par son épouse, restée toute sa vie inconsolable, et des documents liés au retour de sa dépouille aux USA en 1948.

Depuis l’inauguration de ce lieu, de nombreuses personnes s’arrêtent sur la place de Souvré, sans doute intriguées par la présence de ces deux drapeaux flottant en haut de leur mât, et prennent connaissance du récit de l’événement. 75 ans après les faits,  Archie Atkins a enfin trouvé sa place dans notre histoire locale et, chaque 7 août, vers 18 h 30,  nous pourrons désormais honorer sa mémoire et celle de ceux qui ont libéré notre petit coin de France… pour ne pas oublier !

Le 7 août prochain à 18h30 sur la place de Souvré, la section locale des anciens combattant UNC-AFN procédera au dépôt d’une gerbe en mémoire du sergent Archie ATKINS.

Le maire Vincent Hulot, avec les soldats de Mayenne WW2

 » Les membres de Mayenne WW2 portant à l’épaulette l’emblème de la 90ème Division d’Infanterie américaine ( Un T et un O pour « Texas Oklahoma » ) qui délivra Bernay-Neuvy-en-Champagne. Au calot, l’emblème du 357ème Régiment dont la devise « Semper Alerta » (Toujours en alerte). »

Conférence sur l’identification et le parcours du sergent Archie ATKINS, abattu à Souvré le 7 août 1944.

En préalable à la cérémonie d’hommage prévue le 22 juin, Sylviane Sisinno a proposé de présenter, sous forme d’un diaporama,  les informations et documents qu’elle a recueillis au cours de sa recherche sur le soldat américain tombé à Souvré en août 1944. Cette présentation s’est déroulée le vendredi 14 juin à  la salle Pierre Moreau.

 » Quand j’avais l’occasion d’en parler, je sentais beaucoup d’intérêt de la part des personnes, quel que soit leur âge « , précise Sylviane SISINNO, qui aura travaillé dix ans sur ce sujet.  » J’ai donc assez tôt pensé à la façon de partager tout cela avec ceux que cela pouvait intéresser. Environ 80 personnes se sont déplacées ce soir là et, pour moi, cela a été une grande satisfaction. D’autant plus qu’après environ 2 heures de présentation, personne ne semblait avoir « décroché » « . Au cours de ce diaporama, on a pu découvrir comment ce soldat avait finalement été identifié parmi une  quinzaine de noms possibles ; quel était son environnement familial ; comment s’étaient déroulés son entrainement dans un des camps situé au Texas puis son transfert vers l’Angleterre ; quel avait été son  parcours jusqu’à Souvré depuis son débarquement à Utah Beach ; comment avait été géré le décès et l’information de sa famille (cimetière provisoire de St James dans la manche puis retour du corps aux USA en 1948). Certains documents personnels ont  été communiqués par  sa famille, d’autres proviennent des archives de l’armée américaine auprès de qui il a été possible de se procurer le « dossier individuel de décès des personnels » (Individual personnal deceased file).  Certaines personnes qui n’ont pas pu assister à cette présentation souhaiteraient une deuxième séance qui pourrait avoir lieu un après midi.  » Etant donné que le suspens sur l’identité de notre soldat n’existe plus, je pourrais mettre davantage l’accent sur ce qu’a vécu le régiment après être passé à Souvré. »

Cette soirée aura permis de découvrir, à partir d’un cas particulier, des aspects parfois méconnus de ce conflit et de donner encore plus de sens à la cérémonie du 22 juin.